Gscom.sn | ®GS’COM TEAM , Soyez à l'aise , c'est votre Portail

Promotion - Evénementiel - Communication - Publicité

Détournement à la direction régionale des Postes de Louga : de grosses têtes sous le coup d’une arrestation

Après l’arrestation suivie de son déferrement au Parquet de Rokhaya Gaye, Directrice régionale des Postes de Louga et de Moussa Oumar Ba, receveur du bureau de Louga, accusés cumulativement de détournement de deniers publics et de complicité, d’autres têtes risquent de tomber. Les enquêteurs veulent situer le degré de responsabilité de tous les agents suspectés d’être impliqués dans ce carnage financier.

L’affaire fait bruit à Louga depuis presque une semaine. Elle est devenue le principal sujet de discussion dans toute la ville, très curieuse de connaitre les moindres développements dans cette histoire de détournement de 275 millions de Fcfa à la Direction régionale des Postes.
En effet, d’après des sources de ce dossier piloté de main de maître par les éléments de la brigade mixte de Louga, renforcés par leurs collègues de Saint-Louis et de Sagatta Gueth, ce scandale financier n’a pas encore révélé tous ses secrets. Pour le moment, même si deux responsables de la boite, notamment la directrice régionale, Rokhaya Gaye, et le receveur des Postes de Louga, Moussa Oumar Ba, poursuivis respectivement pour détournement de deniers publics, faux et usage de faux et complicité, ont été arrêtés et déférés depuis hier au Parquet de Louga, l’enquête est loin d’être bouclée.
D’ailleurs, elle avance à grands pas. Les enquêteurs, qui se sont attardés sur le mode opératoire de la dame, qui utilisait de fausses factures et des cachets d’imitation de signature, pour réussir ses manœuvres frauduleuses, seraient très déterminés à aller jusqu’au bout de leurs investigations.
En effet, eu égard de l’ampleur du préjudice qui s’est échelonné sur une longue période (de 2013 à 2017), de fort soupçons de complicité pèsent sur certains hauts cadres de la Direction nationale de la Poste. A ce stade de l’enquête, le degré d’implication de chacune des différentes grosses têtes, suspectées de participer à ce carnage financier, n’est pas pour le moment clairement sériée, mais toute une chaîne de responsabilités est visée.
D’ailleurs, le préjudice estimé à 275 millions de Fcfa pourrait même dépasser de loin ce montant. Si l’on a croit toujours nos sources, les enquêteurs seraient sur une piste très sérieuse. « En tout cas, de grosses têtes vont tomber incessamment », nous a-t-on soufflé.

 

A.Mbodj

Updated: 14 décembre 2017 — 10 h 08 min

Laisser un commentaire

Gscom.sn | ®GS’COM TEAM , Soyez à l'aise , c'est votre Portail ©Janvier 2016 - Commercial 78 180 44 44 - 70 363 23 14 - gscom@gscom.sn Gsccom Team n'est pas responsable des contenus provenant des autres sites ou des journaux - Merci de votre compréhension