Gscom.sn | ®GS’COM TEAM , Soyez à l'aise , c'est votre Portail

Promotion - Evénementiel - Communication - Publicité

L’Agence de presse sénégalaise est dans l’impasse. Pas d’internet, salaires en retard, l’APS est au bord du gouffre. Le personnel est en gréve ce mercredi

AGENCE DE PRESSE  SENEGALAISE

SECTION SYNPICS

PROCES VERBAL DE L’ASSEMBLEE GENERALE EXTRAODINAIRE  DU LUNDI 8 JANVIER 2018

Ordre du jour :

1/ Survol Bilan 2017

2/Situation financière

3/Actions urgentes face au retard de salaire et à la situation financière et gestion décadente

Le lundi 8 janvier 2018, la section SYNPICS de l’Agence de Presse Sénégalaise  a tenu une assemblée générale extraordinaire face à la situation de plus en plus difficile de l’entreprise.

Sur convocation du Bureau au pif, une trentaine d’agents y a pris part. Les autres, excusés ou absents pour diverses raisons ont fait part, notamment par message de leur solidarité à l’action syndicale.

Au cours des discussions qui ont durée près de 90 minutes, il a été passé en revue la situation préoccupante de l’heure marquée par : L’absence de salaire (au 8 janvier), l’absence désormais de couverture médicale avec la décision prise de ne plus octroyer des imputations budgétaires aux travailleurs, l’arrêt brusque de travail des contractuels et ou prestataires…..

Le bureau a rendu compte des activités menées depuis sa mise en place et qui ont tourné pour l’essentiel, à l’interne à de multiples interpellations écrites de la direction générale pour décrier les situations de précarité, notamment les retards récurrents des salaires, à l’externe, le travail de conscientisation des décideurs sur la situation structurelle de l’Agence et qui s’est manifesté par les nombreuses interpellations des ministres de la Communication et du Budget lors de leurs passages à l’Assemblée Nationale. A propos de ce dernier point le secrétaire général a informé l’Assemblée de l’imminence de démarches de consolidation qui, on l’espère conduiront à un changement de régime financier à l’APS.

Pour autant et malgré tout l’espoir que suscitent ces démarches, la situation à l’interne demeure préoccupante.

La Situation financière de la maison a été passée en revue avec en prime les difficultés de paiement des salaires et autres avoirs financiers du personnel par la direction. Le paradoxe entre les ressources financières reçues cette année (un peu moins de 600 millions) et les difficultés des paiements des salaires révèlent de l’avis de tous, d’une mauvaise gestion au cours de l’exercice 2017.

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le Conseil d’Administration a demandé une note explicative sur la gestion du Carburant (30 L par véhicule par Jour).

Plusieurs pistes de revendications ont été brandies et des actions concrètes proposées pour dénoncer cet état de fait et revendiquer une meilleure prise en charge de nos aspirations légitimes à un traitement digne en tant que dépositaire d’une mission de service public.

C’est ainsi qu’après concertation il a été décidé ce qui suit,

1 – Envoi d’un communiqué de presse informant de nos actions notamment un fil blanc qui doit se matérialiser dès le mercredi à minuit 1 minute

2-  Tenue d’un Sit in ce mercredi à partir de 10 Heures au siège

3- Tenue d’un point de presse pour dénoncer la situation

4 – Convocation du Directeur Général à la Direction du Travail pour confrontation

5- Préparation d’un mémorandum et dépôt d’un préavis de grève dès la semaine prochaine (avec les chefs de service)

Réunion de bureau pour évaluation le lundi 15 janvier. Tout camarade qui le souhaite peut prendre part à cette rencontre

NB : Tous les camarades présents, ont à l’unanimité adhéré à cette série d’actions et ont tous appelé à son respect strict.

NB 1 : La situation a trop duré et personne n’a le droit de croiser les bras au risque que la barque qui ne cesse de tanguer dangereusement chavire et se fracasse avec nous tous à son bord. Il est donc demandé un respect strict des décisions prises. Les Journalistes déployés dans les régions ainsi que le personnel est invité, à défaut de pouvoir être présent au Sit in de ce mercredi, d’observer le mot d’ordre. De se rendre dans leur lieu de travail, de marquer une présence physique mais de ne produire aucun article.

Bien à Vous,

Le secrétaire générale

La chargée des revendications

Updated: 10 janvier 2018 — 9 h 36 min

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gscom.sn | ®GS’COM TEAM , Soyez à l'aise , c'est votre Portail ©Janvier 2016 - Commercial 78 180 44 44 - 70 363 23 14 - gscom@gscom.sn Gsccom Team n'est pas responsable des contenus provenant des autres sites ou des journaux - Merci de votre compréhension