Gscom.sn | ®GS’COM TEAM , Soyez à l'aise , c'est votre Portail

Promotion - Evénementiel - Communication - Publicité

Les jeunes d’ADN contre l’instrumentalisation de l’ethnicité

L’arène politique au Sénégal est marquée de nos jours par la récurrence de Fake news sur l’ethnicité ciblant principalement le Président de la République. L’Alliance pour une Dynamique Nouvelle (ADN-Senegaal), à travers sa coordination des jeunes, tire la sonnette d’alarme et se dit offusquée.

Le sens de la responsabilité républicaine dicte la retenue face au comportement irresponsable et inconséquent de certains rivaux politiques qui n’hésitent pas à jouer sur les cordes sensibles de l’ethnicité pour attirer l’attention des militants. L’idéal national promu dans ce type de discours est digne du 3ème Reich d’un certain Adolph Hitler attisant des irrédentismes de type ethnique. A l’opposé, celui du Président Macky, triple héritier des Halpulaars, des Sérères et wolofs, est le vouloir-vivre collectif jadis chanté par Senghor avec comme socle et cordon ombilical, le consensualisme. C’est pourquoi, l’architecture gouvernementale et la sociologie étatique traduisent à merveille cette idée du Sénégal hétérogène vivant dans l’homogénéité de son peuple qui se veut UN et INDIVISIBLE.

Si le Président Macky Sall ne compte que sur l’ethnie halpulaar pour se faire réélire, comme certains le disent, allait-il confier la Primature à un Mbaye, une Touré ou un Dionne ? Ferait-il la même chose au ministère de l’élevage (activité chère aux Halpulaar) avec une ndiambur-ndiambur comme Aminata Mbengue Ndiaye, au ministère de l’intérieur à Mbaye Ndiaye et à Aly Ngouille Ndiaye, au ministère de la Santé avec Awa Marie Colle Seck et Abdoulaye Diouf Sarr, à l’environnement avec Aly Haïdar ? Il en est de même dans les secteurs stratégiques comme les Affaires Etrangères avec Alioune Badara Cissé, Mankeur Ndiaye et Sidiki Kaba, les Forces armées avec Augustin Tine, L’Economie solidaire et la Micro-finance avec la casamançaise Aminata Angélique Manga, l’Education nationale avec Ibrahima Sall et Serigne Mbaye Thiam, l’agriculture et l’électricité (secteurs névralgiques) avec le docteur Abdoulaye Seck et le DG Makhtar Cissé.

Que faire, d’un Abdoulatif Coulibaly à la Culture, d’un Elhadji Oumar Youm comme Directeur de Cabinet et d’un Seydou Guèye, comme Secrétaire général du Gouvernement et Porte-parole ? Et quid de Moustapha Cissé Lô, Seydou Diouf, Abdou Mbow, Mariama Badiane ? Arrêtons-nous-en là !

La Coordination des Jeunes de l’ADN exhorte tous les politiciens, qu’importe leur obédience partisane, à revisiter l’histoire du Sénégal et surtout son peuplement. Quant au Président Macky Sall, on ne peut que louer son esprit de grandeur, d’ouverture et d’acceptation du Sénégalais qui a fait du volontarisme national un principe de vie communautaire en l’acceptant comme tel et sans s’attarder sur ses origines.

Coordination Nationale des Jeunes de l’Alliance pour une Dynamique Nouvelle
(A.D.N. – Senegaal)

Updated: 13 septembre 2018 — 10 h 29 min

Laisser un commentaire

Gscom.sn | ®GS’COM TEAM , Soyez à l'aise , c'est votre Portail ©Janvier 2016 - Commercial 78 180 44 44 - 70 363 23 14 - gscom@gscom.sn Gsccom Team n'est pas responsable des contenus provenant des autres sites ou des journaux - Merci de votre compréhension