Louga: Quand l’aviculture profite aux chômeurs

Gscom Team 23/01/2019 10:00:16 Economie
Louga: Quand l’aviculture profite aux chômeurs

De petits métiers génèrent d’importantes retombées financières aux Lougatois chômeurs. On peut citer, entre autres, la vente de paille d’arachide, le transport urbain assuré par les Jakartamen et les revendeurs de poussins. Deux associés liés par des affinités économiques ont tenu une importante réunion pour mettre sur pied une petite unité industrielle destinée à l’élevage avicole. Tout est parti d’un constat de Médoune et Ibrahima : l’absence dans la capitale du Ndiambour de couvoirc. Pourtant beaucoup de jeunes usent leurs semelles pour déverser sur le marché des poussins exposés aux intempéries et aux aléas climatiques. S’inspirant des autres émigrés installés à Dakar, Saint-Louis et Kaolack, les deux débrouillards ont implanté un couvoir automatique de haut niveau. La capacité de 80.280 œufs venant du Brésil, donne aux éleveurs et aux revendeurs des produits de qualité après 11 jours’’, promettent-ils.

Sidy THIAM

Photography

Dans la même catégorie

0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu

    Mauvais           Bon