L’ALERTE DU SUDES : La Région de Louga ciblée.

Gscom Team 13/03/2019 12:07:02 Education
L’ALERTE DU SUDES : La Région de Louga ciblée.

Le bureau exécutif national du Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal / Enseignement, préscolaire et élémentaire (Epe) a constaté beaucoup de dysfonctionnements et d’insuffisances. Il résulte de ces constats l’absence de formation continue pour les enseignants en langue arabe, l’absence de documentation pour les maîtres en langue arabe : manuels, guides pédagogiques.  

 En 15 ans de mise en œuvre des écoles franco arabes publiques en réponse à l’objectif de scolarisation primaire universelle conformément aux objectifs du PDEF et des ODD à l’époque, le Sudes déplore « l’inadaptation du mode d’évaluation certificative, un quantum horaire globalement insuffisant et un nombre élevé d’abris provisoires dans les écoles franco arabes ». Inutile de dire que, dans ces conditions, il y a une, selon le Sudes, une « absence d’indemnités de classes spéciales à l’image des classes double flux (CDF) et classes multi grade (CMG) ». Cela va aussi, insiste le Sudes, sur « le criard déficit structurel d’enseignants dans tous les cycles d’enseignement public qui va sérieusement plomber le bon déroulement des enseignements-apprentissages ».

 

Dans une déclaration, le Sudes/Epe fait savoir qu’il ne saurait accepter de tels dysfonctionnements et insuffisances qui persistent depuis plus d’une décennie. En effet, les camarades de Amadou Diaouné, secrétaire général, exigent des « autorités principalement du Gouvernement, la résolution de l’ensemble des difficultés persistantes pour la qualité des enseignements apprentissages dans ces structures hautement importantes pour la scolarisation et le maintien à l’école ».

 

En vue du développement des Ecoles franco-arabes dans le respect de tous les droits de l’enseignant, le Sudes compte suivre de « très près l’évolution de ce dossier revendicatif et met en garde les autorités contre toute velléité de dilatoire pour les solutions qui s’imposent ». Pour la création des écoles franco arabes publiques, rappelle le Sudes, le curriculum de l’éducation de base du cycle d’enseignement élémentaire a été revu et corrigé afin de l’adapter aux besoins des écoles franco arabes. « Dans ce cadre, les crédits horaires hebdomadaires pour l’éducation religieuse et pour l’apprentissage de la langue arabe ont été notamment renforcés. Les régions principalement ciblées ont été Kaolack, Louga, Diourbel, Kaffrine etc », explique le Sudes.

Photography

Dans la même catégorie

0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu

    Mauvais           Bon