Un plaidoyer pour Gnith et de sa jeunesse

Gscom Team 03/01/2019 11:06:35 Société
Un plaidoyer pour Gnith et de sa jeunesse

Un plaidoyer pour Gnith et de sa jeunesse. Ce week-end a été l’occasion pour moi d’être honoré en tant que parrain lors d’une finale a Gnith, un plaisir mais avec quelques souhaits pour un meilleur environnement. On est presque en 2019, et étant jeune politique et habitant de cette commune, j’ai grandi avec le minimum mais force est de constater que nous méritions mieux à l’avenir.

Loin des yeux donc loin des préoccupations me semble-t-il dans notre cas, et c’est avec le cœur lourd que je fais ce plaidoyer. Gnith a besoin de plus voir beaucoup mieux dans son urbanisation et dans son environnement social et ce, malgré les efforts de l’État. On a besoin d’une route goudronnée dans l’axe menant à Louga, une meilleure responsabilité sociétale environnementale de la SDE qui aujourd’hui faut l’avouer n’est que l’ombre d’elle-même.

La jeunesse souffre autant du manque d’emploi que d’infrastructures car vu l’État du stade où se joue les matchs il y’a de quoi en faire tout un plaidoyer. Un nouveau stade ou de nouvelles tribunes seront les bienvenues, mais aussi une pelouse digne de ce nom pour contribuer à l’épanouissement des jeunes et ASC. Il ne faut pas tout jeter dans la fosse car force est de saluer le travail des autorités administratives mais on se doit de travailler ensemble car Gnith nous appartient tous.

On a tous été au premier plan pour les rendez-vous politiques et notre engagement pour la réélection du Président, Macky Sall n’est plus à démontrer. Le mémorial du Talatay Nder aussi reste une revendication aussi vieille et importante pour le tourisme de la localité au-delà de la fierté d’être Walo Walo. Trop de choses à dire oui et je ne vais jamais baisser les bras quand il s’agit de mes racines, ma culture, ma terre, il est de temps d’entrer aussi dans l’émergence et ce, malgré les nombreux problèmes des localités environnantes.

Mon plaidoyer se veut direct mais aussi poignant car ceux qui doivent nous aider sont en mesure de mieux sentir notre mal-être quotidien. On a toujours besoin d’un plus petit que soit, et Gnith doit être l’un des piliers du développement d’un Walo fort, uni et qui lutte pour que les réalisations du Président puissent être leur sacerdoce. On ne peut plus vivre dans l’attente mais seulement dans l’action car on a dépassé le temps de la parole et il faut le dire haut et fort pour les sans voix de Gnith, pour sa jeunesse, ses femmes et nos valeureux parents qui lutte sans bruit.

Des plaidoyers comme ça moi j’en ferais tant que le besoin se fera sentir, oui je parlerais je militerais et je défendrais nos intérêts jusqu’au jour où les autorités verront que Gnith est bel et bien représentatif. Féliciter encore une fois les jeunes qui malgré leurs conditions continuent à militer pour le Président de la République alors l’heure est bien venue d’avoir enfin en 2019, un retour de bâton pour un PSE équitable et soucieux du Walo.

Photography

Dans la même catégorie

0 commentaire

Soyez le premier à commenter ce contenu

    Mauvais           Bon